La mythologie grecque et les vitamines.

Dans plusieurs de nos réunions nous nous sommes posé cette question :

Qu’est ce qu’une vitamine naturelle ?

Et bien pour répondre à cette question nous devons remonter dans le temps et retourner à l’époque de la grèce antique.

La mythologie grecque distinguait la spirale créatrice ou dextrogire (rotation vers la droite), attribut de la déesse Athéna et la spirale destructrice ou lévogire, tourbillonnant vers la gauche et attribut de Poséidon. Pour les Grecs, le seuil entre le monde des hommes et celui des dieux était symbolisé par le mont Hélicon, résidence des Muses. Son sommet, toujours entouré de nuages, représentait la frontière entre le Ciel et la Terre.

Nous savons maintenant qu’une vitamine C industrielle de synthèse a une action néfaste sur le système nerveux.
La vitamine E ou tocophérol de synthèse de forme dl ou racémique peut provoquer des troubles gastriques et est inactive dans la lumière polarisée. C’est un produit mort !

La vitamine E naturelle est elle un tocophérol de type d ou dextrogire.